Camus à l’honneur des bibliothèques parisiennes

Sur proposition d’Alain Lhostis et des élus communistes, la Ville de Paris rendra hommage à Albert Camus à partir du 2 octobre.

Dans le 10ème arrondissement, deux rendez-vous sont organisés.

Mercredi 2 octobre – 19h – Mairie du 10ème

À l’occasion du 100e anniversaire de la naissance d’Albert Camus, le comédien Pierre Martot, accompagné du saxophoniste Jean-Marc Bouchez, lit des textes du célèbre auteur.
Mythe de Sisyphe, Homme Révolté, Discours de réception du prix Nobel de littérature en 1957, Conférence d’Upsal intitulée « L’Artiste et son Temps », la lecture s’attache à faire entendre la
pensée d’Albert Camus et à la mettre en parallèle avec l’enfant et l’homme qu’il fut, à partir d’éléments autobiographiques tels qu’on
peut les retrouver dans son roman inachevé Le Premier Homme ou dans la courte « Lettre à Monsieur Germain ».

La rencontre se déroule sous la forme d’une conversation, où le saxophone de Jean-Marc Bouchez répond aux textes d’Albert Camus, à travers la voix de grands saxophonistes du XXe siècle.

Jeudi 10 octobre – 19h – Bibliothèque François Villon

Albert Camus, une autre approche du journalisme ?

« On veut s’informer vite, au lieu d’informer bien. La vérité n’y gagne pas. […] Une chose au moins est évidente, l’information telle qu’elle est fournie aujourd’hui aux journaux, et telle que ceux-ci l’utilisent, ne peut se passer d’un commentaire critique. » C’est en ces termes que Camus décrit le journalisme dans Combat, le 8 septembre 1944. Presque 70 ans après, cette formule est d’une étrange actualité. Comment Camus a-t-il perçu et considéré le rôle du journaliste ? Passé par Alger républicain, Combat et L’Express, quelles formes a pris son engagement ? Autant de questions qui sont abordées avec Macha Séry, journaliste et auteure d’Albert Camus à 20 ans. Premiers combats (éd. Au Diable Vauvert, 2011);  Guy Basset, professeur de philosophie au Centre d’études de réflexion chrétienne à Orléans et directeur des
publications pour la Société des études camusiennes.

Rencontre modérée par Édith Bouvier, journaliste pour Le Figaro et RFI.

Le programme complet sur le site des bibliothèques parisiennes : http://www.paris.fr/bibliotheques.

Mots-clés : , ,

La rédaction