La piscine Catherine Lagatu dans le 10e.

CL balconAttribution du nom de Catherine Lagatu à la piscine Parmentier

A l’initiative d’Alain Lhostis, conseiller de Paris (communiste), le conseil de Paris a décidé lors de sa séance du 10 juin 2013 d’attribuer le nom de Catherine Lagatu, Résistante, conseillère de Paris et sénatrice, à la piscine Parmentier, situé au 155, avenue Parmentier (Paris 10e).

La cérémonie de dénomination se déroulera le jeudi 12 septembre 2013 à 15h au centre sportif, en présence de Jean Vuillermoz, adjoint au Maire de Paris chargé des sports, Rémi Féraud, Maire du 10e arrondissement, et Alain Lhostis, conseiller de Paris.

Le premier engagement de Catherine Lagatu fut dans la Résistance, dans sa Bretagne natale. Arrivée à Paris au sortir de la seconde Guerre mondiale et s’installant dans le 10e comme enseignante de français dans un collège, elle s’engage très rapidement à l’Union des Femmes Françaises, et prend des responsabilités au PCF. En 1953, elle est présentée aux élections municipales, sur la liste communiste. En 1954, après le décès d’Alban Satragne, élu communiste du 10e, elle devient conseillère de Paris. Elle est réélue en 1959, et siégera au Conseil de Paris jusqu’en 1965. Elle fut aussi à plusieurs reprises la candidate du Parti communiste lors des élections législatives, dans le 10e arrondissement. Puis, elle est élue au Sénat de 1968 à 1977. Son action, appuyée sur une fine connaissance du terrain, ainsi qu’une grande écoute des besoins et des aspirations des habitants du 10e, a notamment permis à de nombreux équipements publics de voir le jour.

Alain Lhostis, dans son hommage à cette femme exceptionnelle, rappellera son engagement personnel, sa grande disponibilité, sa capacité d’écoute, son désintéressement qui ont fait d’elle une élue exemplaire.

La rédaction